En Colombie, le procureur général de nouveau mis en cause

Par

Incarcéré depuis le mois de septembre dernier, l’avocat franco-colombien Alex Vernot a déposé plainte contre le procureur général Néstor Humberto Martínez pour « abus de pouvoir » devant la commission d’accusation de la chambre des représentants. Son avocat, William Bourdon, a saisi le rapporteur spécial des Nations unies sur la situation des défenseurs des droits de l’homme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jusqu’à présent, le procureur général de Colombie, Néstor Humberto Martínez, a tenu bon. En dépit des manifestations réclamant sa démission, des requêtes d’ONG, et des débats parlementaires visant à annuler sa nomination, le président Iván Duque lui maintient son soutien. Plusieurs fois ministre, ex-ambassadeur de France – durant un an – mais surtout puissant avocat d’affaires, Néstor Humberto Martínez est pourtant devenu un symbole de la justice entravée en Amérique latine.