Accusé de harcèlement sexuel, le maire de Séoul se suicide

Par

Park Won-soon a été retrouvé mort vendredi 10 juillet. La veille, une de ses anciennes secrétaires avait porté plainte pour harcèlement sexuel. En Corée du Sud, il était considéré comme un grand défenseur des droits des femmes. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Vendredi 10 juillet, le corps du maire de Séoul Park Won-soon a été découvert dans les bois du mont Bukak, dans le nord de la capitale sud-coréenne. Selon le New York Times, près de 600 policiers et médecins urgentistes avaient été mobilisés pour le retrouver sur les hauteurs du nord de la ville, d’où son téléphone avait émis ses derniers signaux. C'est un chien policier qui a retrouvé son corps.