Les juges allemands valident le traité Merkel-Sarkozy

Par

Le tribunal constitutionnel allemand a approuvé la ratification du pacte budgétaire et du Mécanisme européen de stabilité. Qui sont ces juges qui avaient le sort de l'euro entre leurs mains ?

 Une enquête de Thomas Schnee.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le tribunal constitutionnel allemand a approuvé la ratification du pacte budgétaire et du Mécanisme européen de stabilité, conditionnant simplement à un nouvel accord du parlement allemand toute augmentation future de la participation de Berlin dans le MES. Les huit juges suprêmes ont donné leur feu vert au président allemand Joachim Gauck pour signer les textes de loi sur le futur fonds de secours MES et le Pacte de stabilité adoptés par le Parlement du pays fin juin. Ils ont jugé que contrairement aux reproches contenus dans les six plaintes, la loi approuvant le MES était « en grande partie en conformité avec l'exigence constitutionnelle que la souveraineté budgétaire demeure entre les mains du Bundestag ».