En Pologne, un nouveau gouvernement à droite toute

Par

Un nouveau gouvernement a été formé à Varsovie, conséquence des élections législatives du 25 octobre, remportées haut la main par le parti Droit et Justice (PiS). La droite conservatrice revient aux manettes de l'exécutif polonais dans le contexte de la crise des réfugiés et à l'approche de la COP21 : deux dossiers dans lesquels elle va s'illustrer par ses positions rétrogrades et nationalistes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans l'un de ses meetings de campagne, mi-octobre, Jarosław Kaczyński, le cerveau du parti Droit et Justice (PiS), avait accusé les réfugiés arrivant en Europe de répandre des maladies. « Il y a d'ores et déjà des signes de l'émergence de maladies très dangereuses que l'on n'avait pas rencontrées en Europe depuis longtemps : choléra sur les îles grecques, dysenterie à Vienne, divers types de parasites et bactéries qui ne sont pas dangereuses pour les organismes de ces gens mais qui pourraient être dangereuses ici. » Affirmation erronée, raciste, et aux ressorts particulièrement nauséabonds…