Le jour où Michel Sapin et Christine Lagarde ont fait revenir le FMI en Afrique centrale

Par et

Christine Lagarde et Michel Sapin se sont associés il y a quelques semaines pour faire revenir les programmes d’ajustement structurel du FMI en Afrique centrale, sur fond de menace de dévaluation du franc CFA.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’image, saisissante, devrait être classée en bonne place dans les annales de l’histoire des relations France-Afrique : elle montre Michel Sapin, ministre français de l’économie et des finances, et sa compatriote Christine Lagarde, directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), encadrant six chefs d’État africains, tous sagement alignés sous une banderole « Sommet extraordinaire des chefs d’État d’Afrique centrale ».