Covid-19: l’Afrique relativement épargnée

En organisant rapidement la fermeture des frontières, les États ont aidé à prévenir la propagation du virus. L’Afrique sub-saharienne est aussi préservée du fait de la jeunesse de sa population.

Lilia Blaise, Rachida El Azzouzi, François Hume-Ferkatadji et Olivia Macadré

11 mai 2020 à 19h27

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Début avril, la Commission économique de l’ONU pour l’Afrique (CEA) mettait en garde contre une catastrophe sanitaire sur le continent, en anticipant les 3 millions de décès provoqués par le SARS-CoV-2. En dépit des prévisions très alarmistes des institutions internationales et de la communauté scientifique, l’Afrique subsaharienne est à ce jour relativement épargnée par la pandémie de Covid-19.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal