Covid-19: l’Afrique relativement épargnée

Par , , François Hume-Ferkatadji et Olivia Macadré

En organisant rapidement la fermeture des frontières, les États ont aidé à prévenir la propagation du virus. L’Afrique sub-saharienne est aussi préservée du fait de la jeunesse de sa population.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Début avril, la Commission économique de l’ONU pour l’Afrique (CEA) mettait en garde contre une catastrophe sanitaire sur le continent, en anticipant les 3 millions de décès provoqués par le SARS-CoV-2. En dépit des prévisions très alarmistes des institutions internationales et de la communauté scientifique, l’Afrique subsaharienne est à ce jour relativement épargnée par la pandémie de Covid-19.