L’Argentine impose un quota de personnes trans dans le secteur public

Par Camille Audibert

L’insertion professionnelle relève d’une demande historique des associations. Début septembre, le gouvernement argentin a publié un décret imposant au moins 1 % de personnes travesties, transsexuelles et transgenres parmi ses travailleuses et travailleurs.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Buenos Aires (Argentine).– Le décret présidentiel a été publié début septembre, en plein confinement et progression de la pandémie, des conditions qui avaient jusque-là fait primer l’urgence sanitaire et économique sur l’agenda des droits des minorités.