Mecca-Cola, le soda pro-palestinien qui a défié l’Amérique

Par

Dans les années 2000, un homme d’affaires franco-tunisien a attaqué l’Amérique avec des bulles depuis le local exigu d’une cité parisienne reléguée. Il a lancé Mecca-Cola, un soda militant, halal et pro-palestinien, qui connaîtra un succès planétaire foudroyant.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est l’histoire de Mecca-Cola, un soda qui a fait trembler la Coca-Cola Company et son grand rival, PepsiCo. Un soda catalogué « islamique », « ethnique », « communautaire ». Au grand dam de son fondateur franco-tunisien, Tawfik Mathlouthi, un homme d’affaires et de médias « controversé », comme il l’admet lui-même.