En Espagne, les socialistes préparent le terrain à une coalition avec Podemos

Par

Les deux partis de gauche espagnols se sont entendus jeudi 12 octobre sur le chiffrage précis d’un projet de budget pour 2019, censé contrer les effets pervers de l’austérité. Un tournant politique qui relance l’hypothèse d’une coalition PSOE-Podemos à moyen terme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors que les extrêmes droites s’épanouissent en Europe, le Portugal et l’Espagne font de la résistance. Dernière preuve en date, la signature jeudi 11 octobre d’un accord de cinquante pages entre Pedro Sánchez, le chef du gouvernement socialiste (PSOE) au pouvoir depuis juin, et Pablo Iglesias, secrétaire général de Podemos, qui prépare le terrain à une hypothétique coalition des gauches en Espagne.