La Suisse face à la seconde vague: le choix de l’économie

Par

Face à une deuxième vague de coronavirus violente, la Confédération helvétique a d’abord fait le choix d’éviter un nouveau confinement national pour des raisons économiques. Car l’influence des milieux d’affaires et de la culture économique locale y est déterminante. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’économie est un élément central de la gestion de cette deuxième vague, bien plus violente que la première, en Suisse. Au printemps, la situation était relativement claire : comme le Conseil fédéral était à la manœuvre et prenait les décisions de fermeture, il devait assumer la majeure partie de la facture.