L’Irak a cherché à financer Mitterrand, selon les services secrets allemands

Par

Le régime irakien a cherché à financer, en mai 1974, la campagne électorale de François Mitterrand, selon un document des services secrets allemands que révèlent Mediapart et l’hebdomadaire Der Spiegel. La somme d’un million de dollars est évoquée, sur la foi d’une communication interceptée à l’ambassade d’Irak à Paris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un court document au potentiel déflagrateur pour la période mitterrandienne du Parti socialiste. Issu des services secrets allemands, ce rapport auquel Mediapart a eu accès avec le Spiegel – notre partenaire au sein du consortium European Investigative Collaborations (EIC) – consiste en un compte-rendu détaillé de l'une des visites que le chef adjoint des services de l’époque rendait chaque semaine à la chancellerie, à Bonn, alors capitale de la République fédérale d'Allemagne (RFA).