La Corée du Sud organise des élections particulières

Par

Quelque 44 millions d’électeurs sud-coréens sont appelés à élire mercredi leurs 300 députés, en pleine épidémie de Covid-19. Comment garantir le processus démocratique et le droit de vote sans mettre en danger les électeurs ? 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Séoul (Corée du Sud), de notre correspondant.– Séoul, bureau de vote du quartier de Mangwon. À l’extérieur, une longue file d’électeurs, portant tous le masque obligatoire, patiente en silence pendant qu’une fonctionnaire, gants blancs et lunettes noires, mesure la température de chacun avec un thermomètre sans contact. Les non-fiévreux sont autorisés à entrer. Plus de 37,5 °Celsius ? L’électeur votera à part – dans une salle ventilée et désinfectée à chaque passage – et sera ensuite invité à se faire dépister.