«Jour de rage» à Gaza, au moins cinquante-huit Palestiniens tués

Par

Des dizaines de Palestiniens sont morts ce lundi sous les balles de l’armée israélienne, à la frontière de la bande de Gaza. À Jérusalem, des altercations ont également éclaté entre les forces de sécurité israéliennes et des manifestants venus protester contre l’inauguration de l’ambassade américaine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jérusalem, de notre correspondante. - « Quel jour glorieux. Souvenez-vous de ce moment ! » Il y avait quelque chose de surréaliste ce lundi à écouter le premier ministre Benjamin Netanyahou se réjouir du déplacement de l’ambassade américaine à Jérusalem, en présence de plusieurs dignitaires américains, dont la fille de Donald Trump, Ivanka, tandis que le nombre de morts ne cessait de grimper dans la bande de Gaza.