A Katowice, en Pologne, l'étonnant rebond d'une région minière sinistrée

Par

Dans le sud de la Pologne, la capitale de la Silésie affiche l'un des taux de chômage les plus bas du pays. Son centre-ville, en chantier permanent, est en train de se refaire une beauté, tandis que la jeunesse ne réagit plus aux sirènes de l'émigration : elle a plutôt envie d'écrire son avenir ici.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Katowice, de notre envoyée spéciale.   Arrivée en gare de Katowice. L'endroit est méconnaissable. Autrefois, la gare donnait sur une vaste esplanade surmontée d'une passerelle qui conduisait au centre-ville. Aujourd'hui, cette esplanade n'est plus. Au lieu de quoi un vaste centre commercial a poussé, pas même besoin de sortir du hall pour aller faire du shopping, les couloirs mènent tout droit aux magasins. De l'extérieur, la vision est étonnante : n'apparaît qu'un moignon de gare, un bout reconstruit à la façon années 1960, accolé à ce temple de la consommation en tous points semblable à ceux sortis de terre depuis une dizaine d'années dans toutes les grandes villes polonaises. Ici, les mêmes marques occidentales qu'ailleurs déploient leurs enseignes.