Fondation Trump: la justice poursuit le président américain

Par

Un nouveau front judiciaire s’ouvre pour Donald Trump: la procureure de New York a lancé des poursuites pour les activités illicites de la fondation qui porte son nom. Trump est soupçonné d'avoir utilisé l'organisation comme un bas de laine destiné à payer ses factures ou ses activités politiques, au mépris des lois.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

New York (États-Unis), de notre correspondant.-  Au sommet du G7 le week-end dernier, Donald Trump s'est énervé. « Nous ne sommes pas la tirelire – piggy bank – que tout le monde peut dépouiller. » Il parlait des États-Unis. Quelques jours plus tard, l'expression refait surface. Cette fois, pour caractériser les activités illicites de l'homme d'affaires devenu président.