Balkans: des milliers de réfugiés toujours bloqués aux portes de l’Union européenne

Par et

Ils sont à nouveau des milliers à errer dans les Balkans, empruntant la nouvelle route qui, de Grèce, conduit en Bosnie-Herzégovine, via l’Albanie et le Monténégro. Mais ils se heurtent aux frontières fermées de la Croatie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De nos envoyés spéciaux au Monténégro et en Bosnie-Herzégovine.-  « Depuis le 4 février, 752 personnes ont dormi dans cette maison », explique Sabina Talovic. La maison en question, une modeste bâtisse avec trois chambres à l’étage, est le siège de l’unique association féministe de Pljevlja, une ville industrielle coincée dans les montagnes du nord du Monténégro, tout près des frontières de la Bosnie-Herzégovine et de la Serbie.