Les «Lolita Express» de Jeffrey Epstein ont fait escale au Maroc

Par

Dès 2002, Jeffrey Epstein s’est rendu au Maroc à bord de son jet privé accompagné de ses deux rabatteuses attitrées et d’une mannequin mineure pour en repartir avec un passager en plus : Bill Clinton. Trois mois avant sa mort en cellule, son autre avion a fait un ultime et mystérieux aller-retour Paris-Rabat, relatent nos confrères du Desk.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Maroc a fait partie des destinations de Jeffrey Epstein, le gestionnaire de hedge fund multimillionnaire de 66 ans, retrouvé mort samedi 10 août dans sa cellule d’une prison de Manhattan.