La Russie selon les Werth : naissance d’un soviétologue

Nicolas Werth entame des recherches en URSS dès le début des années 1970. Il assiste à partir de 1985, à Moscou, aux tentatives de réformes menées par Gorbatchev, puis à l’effondrement du régime. Les archives enfin ouvertes font le bonheur des historiens.

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter

Avec ce quatrième volet de notre série vidéo, voici l’envol de Nicolas Werth vers les études d’histoire consacrées à l’URSS. Il y avait déjà accompagné son père, le journaliste et essayiste Alexander Werth, à la fin du dégel khrouchtchévien, au début des années 1960. La mort de ce dernier, en 1969 (évoquée dans l’épisode précédent), passe en quelque sorte le relais au fils. À lui, maintenant, de tenter de comprendre et de faire comprendre ce pays, ce système, ce peuple…

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié