Quand des hedge funds vont au tapis

Par

En trois jours, trois hedge funds américains ont annoncé leur liquidation. Tous avaient investi lourdement dans les dettes à haut risque des entreprises. « Combien de hedge funds vont-ils faire faillite », se demandent des gérants, inquiets d’un effet domino.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quelque chose ne tourne à nouveau plus rond dans la planète financière. En moins de trois jours, trois fonds d’investissements américains, spécialisés dans les achats de dettes hautement spéculatives (high yield ou junk bonds) viennent de mettre la clé sous la porte.