Les islamistes turcs se mobilisent pour Alep et contre l’Iran

Par

La sort d’Alep soulève une puissante vague de solidarité dans les milieux islamistes turcs, qui constituent la base électorale du gouvernement de Recep Tayyip Erdogan. Leur mobilisation se dirige aussi contre l’Iran.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre correspondant à Istanbul (Turquie). – Le consulat d’Iran à Istanbul est sous bonne garde ce mercredi soir 14 décembre. Un peloton de policiers anti-émeutes bloque la rue donnant sur son entrée tandis qu’un blindé pointe son canon à eau sur la foule assemblée pour affirmer son soutien aux habitants d’Alep et conspuer la République islamique. Face aux agents, près d’un millier de manifestants, réunis à l’appel d’organisations islamistes, ont envahi la chaussée avec leurs drapeaux de l’opposition syrienne, du Hamas ou marqués de la chahada (la profession de foi de l’islam).