Série Épisode 3 La guerre vue du Kremlin

Invasion de l’Ukraine : la victoire n’en était pas une

L’invasion de l’Ukraine devait durer trois jours. Deux mois plus tard, l’armée russe a dû revoir ses objectifs à la baisse. Mais quand surviennent les premières victoires, Vladimir Poutine est persuadé qu’il a rectifié le tir. Il se trompe. Récit.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Jeudi 21 avril 2022

Vladimir Poutine reçoit dans un bureau aux boiseries et à la moquette chaleureuses, en tête à tête, sans aucune distance sanitaire, le revenant Sergueï Choïgou. Pour l’occasion, le ministre de la défense a délaissé ses tenues militaires et ses médailles clinquantes pour un sobre costume-cravate. Les plans larges laissent apparaître les plantes vertes qui agrémentent le bureau présidentiel. Le dictateur russe est légèrement vautré sur son fauteuil. Détendu. Il adresse ses félicitations à son bon Choïgou. « La fin du travail de libération de Marioupol, c’est un succès », affirme Poutine.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

#FREEMORTAZA

Depuis le 7 janvier 2023 notre confrère et ami Mortaza Behboudi est emprisonné en Afghanistan, dans les prisons talibanes.

Nous ne l’oublions pas et réclamons sa libération.

En savoir plus sur #FREEMORTAZA

Aujourd’hui sur Mediapart

Voir la Une du Journal

#FREEMORTAZA

Depuis le 7 janvier 2023 notre confrère et ami Mortaza Behboudi est emprisonné en Afghanistan, dans les prisons talibanes.

Nous ne l’oublions pas et réclamons sa libération.

En savoir plus sur #FREEMORTAZA