Sur le point de gouverner avec l’extrême droite, les Cinq Etoiles en plein trouble

Par

Le Mouvement Cinq Étoiles semble prêt à toutes les contorsions pour arriver au pouvoir. Arrivé en tête des élections du 4 mars avec près de 33 % des voix, il tente depuis une dizaine de jours de former une coalition avec la Ligue. Au risque de faire fuir ses électeurs de gauche.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’était le parti antisystème. Le parti solitaire, qui n’allait jamais s’allier avec personne… et donc jamais se compromettre. Le Mouvement Cinq Étoiles, depuis qu’il est arrivé en tête des législatives du 4 mars, a fait du chemin : aujourd’hui, son leader Luigi di Maio s'apprête à gouverner avec l’extrême droite de la Ligue (ex-Ligue du Nord) dirigée par Matteo Salvini. Depuis une dizaine de jours, les deux hommes et leurs équipes sont engagés dans d'intenses tractations.