Pour les Irlandaises, un chemin encore long vers l’égalité

Des enquêtes, des excuses, et après ? L’Irlande n’a pas fini de maltraiter ses femmes. Le pays peine à tourner la page du passé et à faire disparaître les derniers tabous : il a fallu attendre 2018 pour que l’avortement y soit légalisé. Dernier article de notre série.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Dublin (Irlande).– En 1916, lorsque l’île d’Émeraude se bat pour son indépendance, le texte de la proclamation de la République est empreint d’une formidable énergie féministe. La déclaration octroie les mêmes droits aux citoyens et aux citoyennes, celles-ci pouvant immédiatement voter et exercer les métiers de leurs choix. Mais lors de la rédaction de la Constitution de 1937, cet élan disparaît et celles qui ont participé à la création de l’État libre d’Irlande sont renvoyées dans leurs cuisines.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal