En Suède, un chirurgien provoque un «Tchernobyl éthique»

Par

Un chirurgien charlatan, Paolo Macchiarini, a déclenché le plus grand scandale jamais connu par la médecine suédoise : embauché par le célèbre Institut Karolinska de Stockholm, l'université qui désigne chaque année le prix Nobel de médecine, il a causé involontairement la mort de six patients en les opérant dans des conditions hasardeuses et non contrôlées. Depuis février, les démissions se succèdent.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Six morts à la suite d’opérations hasardeuses, dont deux à Stockholm, le plus « grand scandale de la médecine suédoise » selon le Washington Post, une enquête pour homicide involontaire, une tempête qui secoue le jury du prix Nobel : l’affaire Macchiarini, du nom d’un chirurgien italien charismatique qui s’est révélé un charlatan, tourne au cauchemar pour le prestigieux Institut Karolinska, la plus célèbre université médicale de Suède, sinon du monde.