Espagne: retour sur un saccage à l’heure du Covid

Par

La nuit de Halloween, excédés par les contraintes sanitaires, des adolescents espagnols ont bravé le couvre-feu et pillé une boutique Lacoste à Logroño, une ville d’ordinaire paisible du nord du pays. Mediapart est retourné sur les lieux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Logroño (Espagne).– La brume humide qui enveloppait le centre-ville au petit matin ne s’est pas encore totalement dissipée à l’approche de midi. Sur l’Espolón, la grande place de Logroño (La Rioja), ils sont environ trois cents, hôteliers, restaurateurs, cafetiers, venus protester ce 12 novembre contre la fermeture de leurs locaux depuis fin octobre. Sur les pancartes, on lit la colère : « J’aime mon pays, mais mon gouvernement me fait honte » ou encore « Ces mesures sont notre ruine ». Ils réclament des aides d’urgence, à la hauteur, assurent-ils, de ce qu’ont obtenu leurs collègues en France ou en Allemagne.