Le musicien, le vaudou et la colère contre les élites

Richard Morse est un personnage de Port-au-Prince. Parce qu'il dirige le mythique hôtel Oloffson. Parce qu'il a créé RAM, un célèbre groupe de musique Racine, rap, vaudou. Et parce qu'il dénonce avec acharnement la corruption des élites, le pillage en règle de Haïti au moment où tout est à reconstruire. Deux mois après le séisme, Victor Jean Junior, journaliste haïtien associé à Mediapart, l'a rencontré. Portrait et interview.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Victor Jean Junior à Port-au-Prince