A Fukushima, l'armée en extrême urgence

Par
Avec l'aide de l'armée et de la police de Tokyo, Tepco, l'exploitant de la centrale, s'efforce par tous les moyens de stopper le désastre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans la nuit de mercredi à jeudi (soit la journée de jeudi à l'heure de Tokyo), les agents de Tepco, l'exploitant de la centrale du Fukushima, aidés des militaires, ont tenté de reprendre le contrôle de la situation sur le site nucléaire.