Légaliser le cannabis (4/7). Les impasses de la «guerre contre la drogue»

Par

Le mouvement de réforme des politiques en matière de cannabis signifie-t-il que la « guerre contre la drogue » américaine arrive à son terme ? Non, mais il indique bien une évolution tant aux États-Unis qu’en Amérique latine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

New York, correspondance.   « La guerre contre la drogue est-elle terminée ? », interrogeaient la New York University et la revue intellectuelle N+1 lors d’une conférence qu’elles organisaient à New York, en avril 2014. Autour de la table, trois spécialistes connus pour leur opposition aux politiques répressives, prônant des politiques de régulation des drogues et de traitement des usagers : l’ancien président colombien César Gaviria ; l’historienne Kathleen Frydl, auteur d'un ouvrage de référence sur la guerre contre la drogue ; et Hamilton Morris, chimiste et journaliste scientifique spécialiste des drogues de synthèse.