Attentat à Barcelone: le conducteur de la fourgonnette a été abattu

Par et

Une fourgonnette a percuté la foule, à Barcelone, jeudi 17 août, au moins 14 morts et une centaine de blessés. L’attentat a été revendiqué par le groupe État islamique. Quelques heures plus tard, un deuxième véhicule a foncé sur la foule dans la cité balnéaire de Cambrils, faisant un mort et plusieurs blessés. Le point sur l’enquête.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après les attentats qui ont tué jeudi 17 juillet 15 personnes en Catalogne, l’enquête policière progresse. Une cellule d’une douzaine de personnes a été mise au jour en lien avec les attaques menées par des voitures lancées contre la foule à Barcelone puis à Cambrils, station balnéaire située au sud de la capitale catalane, a expliqué, vendredi dans la soirée, le porte-parole de la police régionale, Josep Lluis Trapero. À Cambrils, une voiture a percuté six civils et un policier. Une personne est morte des suites de ses blessures et la police a abattu les assaillants.