Alexander Zevin: une histoire intellectuelle de «The Economist»

Par

Dans un essai ambitieux en forme de réflexion sur le libéralisme politique, l’historien américain Alexander Zevin revient sur les 176 années de parution de The Economist, partisan acharné du libre-échange, mais aussi défenseur constant de l’interventionnisme militaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Karl Marx était un lecteur attentif de The Economist, l’hebdomadaire fondé à Londres en 1843, parce qu’il y trouvait des données statistiques sur le commerce international, mais surtout parce qu’il accédait à la meilleure description possible des inquiétudes, selon sa formule, de « l’aristocratie de la finance ». L’historien américain Alexander Zevin, collaborateur à la New Left Review, a publié l’an dernier aux éditions Verso une enquête intellectuelle sur le prestigieux journal, inlassable partisan du libre-échange et de l’ouverture des marchés, mais aussi de la « stabilité » des régimes politiques à travers le monde.