Mondial de football : malgré les appels au boycott, la Fifa bat des records d’audience

Alors que la Fifa avait des raisons de craindre une baisse des audiences après les polémiques sur l’attribution de la compétition et l’exploitation des travailleurs étrangers, la Coupe du monde est un succès médiatique. Si une partie des Européens ont boudé leur télévision, les publics asiatique et américain ont largement répondu présent.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

« Je compte jusqu’à 3 et vous dites boycott. 1, 2, 3… L’équipe de France en finale. » Exploitation de dizaines de milliers de travailleurs migrants, aberration écologique, soupçons de corruption et criminalisation de l’homosexualité : les arguments ne manquaient pas aux partisans du boycott au moment du coup d’envoi du Mondial de foot. Nombreux promettaient de ne pas allumer leur télé, horrifiés par les conditions de fabrication de cette compétition attribuée au Qatar plus d’une décennie auparavant. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal