Etats-Unis: contre les armes à feu, la stratégie du retard

Par

Une étude suggère une approche novatrice du contrôle des armes aux États-Unis : le délai obligatoire entre l'achat et la livraison d'un pistolet ou d'un fusil, mis œuvre dans certains Etats, a entraîné une baisse du nombre de victimes de coups de feu, affirment deux chercheurs.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors que la plus terrible tuerie de masse de l’histoire des États-Unis, perpétrée par Stephen Paddock à Las Vegas, est encore dans toutes les mémoires, une étude universitaire suggère une approche novatrice de la politique de contrôle des armes à feu : instaurer un délai obligatoire de quelques jours entre l’achat d’une arme et sa livraison pourrait sauver chaque année des centaines de vies dans tous les États-Unis, affirment Deepak Malhotra, professeur à la Harvard Business School, spécialiste de la négociation et de la résolution de conflits, et Michael Luca, économiste dans le même établissement.