Les djihadistes de Saint-Denis constituaient bien une nouvelle équipe

Par

En espérant trouver sur place le cerveau des attentats du 13 novembre, les forces de l'ordre ont donné l'assaut mercredi matin, à Saint-Denis, dans un appartement « conspiratif ». Ils se sont heurtés à des djihadistes fortement armés. Deux personnes au moins sont mortes durant l'opération, dont une kamikaze qui s'est fait exploser. Huit autres ont été interpellées.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

 Ce que l'on sait ce mercredi à 20 heures.