Zanzibar, l’île où le Covid n’existait pas

Par

La Tanzanie est l’un des derniers pays à résister aux mesures anti-Covid. Beaucoup de morts sont « inexpliquées », dénonce l’opposition. Mais le décès cette semaine du vice-président de Zanzibar, victime du coronavirus, annonce peut-être la fin du déni.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Zanzibar (Tanzanie).–  Aéroport de Zanzibar, 17 janvier 2021. Comme chaque jour, des milliers de touristes débarquent sur l’île. Des voyageurs aux officiels de l’aéroport, personne ne porte de masque. Avec son pistolet thermomètre, l’employée chargée de prendre la température des vacanciers tire dans le ciel.