Arabie Saoudite, le royaume de la peine capitale

Pendant que tous les regards sont tournés vers l’Ukraine, Mohammed ben Salmane a fait exécuter, en un seul jour, 81 personnes accusées d’avoir « mis leurs pieds dans les pas de Satan ». Le prince héritier venait pourtant de promettre de limiter l’application de la peine capitale dans le royaume.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Après l’attaque de la Grande Mosquée de La Mecque, en novembre 1979, par un groupe wahhabite conduit par le prêcheur Juhayman al-Otaybi, le roi Khaled avait fait décapiter publiquement au sabre, le 9 janvier de l’année suivante, 63 des insurgés qui s’étaient rendus. Ce record macabre et terrible vient d’être largement dépassé. Cette fois, ce sont 81 détenus, condamnés à la peine capitale, qui ont été exécutés pendant la seule journée du 12 mars 2022.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal