Israël doit présenter des excuses à la Pologne, selon un ambassadeur US

Par
Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères Israël Katz doit présenter des excuses à la Pologne pour les propos tenus lundi, accusant les Polonais de baigner dans une culture antisémite, a déclaré l'ambassadrice américaine en Pologne, mercredi.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

VARSOVIE (Reuters) - Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères Israël Katz doit présenter des excuses à la Pologne pour les propos tenus lundi, accusant les Polonais de baigner dans une culture antisémite, a déclaré l'ambassadrice américaine en Pologne, mercredi.

"Je pense que deux puissants alliés comme Israël et la Pologne, qui sont bien sûr de puissants alliés des Etats-Unis, ne devraient pas avoir recours à ce genre de déclarations", a dit Georgette Mosbacher.

"Nous sommes trop importants les uns pour les autres pour ne pas résoudre ce genre de choses", a-t-elle ajouté.

Israël Katz a déclaré lundi que "de nombreux Polonais ont collaboré avec les nazis et ont participé à la destruction des juifs durant l'Holocauste".

Le chef de la diplomatie israélienne a également rappelé des propos du défunt Premier ministre israélien Yitzhak Shamir: "Shamir disait que tout Polonais avait sucé l'antisémitisme avec le lait de sa mère."

Ces déclarations venaient s'ajouter à celles prêtées vendredi au Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu qui, selon le Jerusalem Post, aurait parlé d'une complicité de la Pologne dans la Shoah.

Netanyahu a fait savoir par ses services qu'il n'avait pas prononcé la phrase qui lui était reprochée.

Le gouvernement polonais a refusé de participer à un sommet du Groupe de Visegrad prévu mardi en Israël en signe de protestation et le vice-ministre polonais des Affaires étrangères, Szymon Szynkowski vel Sek, a déclaré que son pays attendait toujours des excuses des autorités israéliennes.

La vice-ministre israélienne des Affaires étrangères, Tzipi Hotovely, membre du Likoud de Netanyahu, a déclaré mercredi qu'il y avait des Polonais qui avaient collaboré avec les nazis et des Polonais qui avaient sauvé des juifs.

"Toute la nation polonaise ne peut pas être blamée pour l'Holocauste", a-t-elle dit dans un entretien à la radio Reshet Beit Radio. "La Pologne est l'un des pays les plus amicaux à l'égard d'Israël. La compréhension entre nous et la Pologne reste de mise", a-t-elle ajouté.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale