Allemagne: le terroriste de Hanau en appelait à un nettoyage ethnique

Par

Tobias R., qui a tué mercredi soir neuf personnes dans deux bars à chicha, avait publié sur le web un manifeste raciste et complotiste. Cette nouvelle attaque, la troisième en moins d’un an dans le pays, intervient dans un contexte de lutte contre des groupes d’extrême droite déterminés à passer à l’acte.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Neuf personnes ont été tuées mercredi soir dans deux fusillades visant des bars à chicha à Hanau, dans le centre de l’Allemagne, un crime xénophobe dont l’auteur présumé, identifié comme Tobias R., a été retrouvé mort jeudi matin à son domicile, auprès du corps sans vie de sa mère, selon le ministre de l’intérieur du Land de Hesse, Peter Beuth. Le parquet fédéral allemand, compétent en matière d’antiterrorisme, s’est saisi de l’enquête.