Argent sale et eaux usées entre la France et l'Espagne

Le groupe Saur, numéro 3 français de la propreté et de la distribution d’eau, a été victime d'un détournement de 3 millions d'euros, effectué lors d'une opération immobilière assez sophistiquée réalisée par une filiale basée à Las Palmas, aux Canaries. La justice française et la justice espagnole enquêtent.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Une double enquête judiciaire, menée parallèlement en France et en Espagne, risque – selon nos informations – d’éclabousser des dirigeants du groupe Saur, numéro 3 français de la propreté et de la distribution d’eau, ainsi que plusieurs de ses partenaires.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal