Monsanto, la firme qui a un problème avec la vérité

Par

Faux journalistes, faux scientifiques, fausses études, faux paysans… Depuis des années, le producteur de glyphosate et d’OGM Monsanto, racheté par Bayer, tente par tous les moyens d’influencer l’information qui le concerne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les procès que vient de perdre Monsanto, aux États-Unis, n'ont pas que pour effet de délester la firme de 80 millions de dollars pour l'un, de 2 milliards pour l'autre, ni même d'accentuer la chute du cours de bourse de Bayer – qui a racheté Monsanto à l’été 2018 –, ils mettent de nouveau en lumière les pratiques pour le moins douteuses de la firme.