Annexion de la Cisjordanie: le défi diplomatique de Mahmoud Abbas

Par

En réponse à Netanyahou qui vient d’annoncer la prochaine annexion d’une partie de la Cisjordanie, le président palestinien déclare la fin des accords conclus avec Israël et les États-Unis. Bluff ou coup de poker ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le président palestinien, Mahmoud Abbas, a annoncé dans la nuit de mardi à mercredi 20 mai la fin des accords et des arrangements, y compris sur les questions de sécurité, conclus avec Israël et les États-Unis. Rendue publique au terme d’une réunion des instances dirigeantes de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) et de l’Autorité palestinienne, cette décision constitue la réponse de la direction palestinienne aux déclarations de Benjamin Netanyahou, dimanche devant la Knessset.