Un gouvernement Labour se donnerait six mois pour régler la question du Brexit

Par
S'il accédait au pouvoir en Grande-Bretagne, le Parti travailliste se donnerait trois mois pour conclure un accord de divorce "raisonnable" avec l'Union européenne qu'il soumettrait ensuite à un nouveau référendum, selon un projet de déclaration présenté au congrès annuel du parti.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BRIGHTON, Angleterre (Reuters) - S'il accédait au pouvoir en Grande-Bretagne, le Parti travailliste se donnerait trois mois pour conclure un accord de divorce "raisonnable" avec l'Union européenne qu'il soumettrait ensuite à un nouveau référendum, selon un projet de déclaration présenté au congrès annuel du parti.