En Nouvelle-Zélande, Jacinda Ardern triomphe de la droite

Par

La dirigeante travailliste, récompensée pour sa gestion de la pandémie, a mené son parti vers un succès électoral historique. Son style apaisant et ses valeurs inclusives tranchent sur la scène internationale, mais des doutes subsistent sur sa capacité à transformer son pays. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une dirigeante de gauche, affichant ses valeurs féministes, son attention aux minorités et sa préoccupation pour le dérèglement climatique et la justice sociale, se succède à elle-même à l’issue d’un raz-de-marée électoral. Vu de France, d’Europe et même du monde atlantique, le scénario paraît incongru.