La Catalogne joue gros ce jeudi

Par

Plus de 5,3 millions de Catalans sont appelés aux urnes ce jeudi, sur fond d’extrême polarisation entre deux blocs – les indépendantistes et leurs adversaires « unionistes ». Taux de participation, coalitions possibles, risques d’une nouvelle impasse politique… Mediapart passe en revue ce qu’il faut savoir pour suivre ce scrutin clé pour l’avenir de l’Espagne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Barcelone (Espagne), de notre envoyé spécial. – Plus de 5,3 millions de Catalans sont appelés aux urnes ce jeudi, dans le cadre d’un scrutin convoqué fin octobre, pour tenter d’apaiser la plus grave crise politique que vit l’Espagne depuis le retour de la démocratie, il y a quarante ans. Les résultats sont incertains, mais une certitude fait consensus : l’élection ne résorbera pas la fracture entre « indépendantistes » et « unionistes » (pour l’unité de l’Espagne) qui n’a cessé de se creuser depuis 2010.