Catalogne: Pedro Sánchez veut croire que sa stratégie de dialogue «porte ses fruits»

Par

En délocalisant le conseil des ministres vendredi 21 décembre, Pedro Sánchez a voulu matérialiser sa politique de main tendue avec les indépendantistes catalans. Le socialiste cherche aussi des soutiens, pour faire adopter son projet de budget pour 2019 – et accessoirement, sauver son gouvernement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est l’un des symboles les plus marquants de la politique de main tendue du chef du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, vis-à-vis des indépendantistes catalans, qui a marqué la journée du 21 décembre : le conseil des ministres, délocalisé à Barcelone pour l’occasion, s’est engagé à annuler le jugement qui avait abouti, en 1940, à l’exécution par les franquistes de Lluís Companys.