Covid: le Royaume-Uni isolé, Johnson (encore) accusé d’aggraver la crise

Par

L’enchevêtrement de la crise sanitaire et des négociations sur le Brexit tend encore un peu plus le paysage politique britannique. Avec l’annonce de la circulation d’une nouvelle souche de virus dans le sud de l’Angleterre, l’île se trouve coupée du reste du monde depuis dimanche. Le patron de l’opposition travailliste durcit le ton contre Boris Johnson.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les critiques s’intensifiaient lundi à l’encontre de la gestion chaotique de la crise sanitaire par Boris Johnson, au lendemain de sa décision d’« annuler Noël » pour plus de 17 millions de Britanniques. C’est la conséquence d’une « grave négligence » de la part de l’exécutif britannique, selon les mots de Keir Starmer, patron de l’opposition travailliste, qui accuse son adversaire d’avoir tardé à agir.