Un proche de Netanyahou témoigne contre lui dans une nouvelle affaire de corruption

Par

Alors que la police a déjà recommandé son inculpation pour corruption, le premier ministre israélien est mis en cause dans une nouvelle affaire par l’ancien directeur général du ministère de la communication, qui est aussi l’un de ses proches.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le scénario est digne de la série américaine House of Cards. Déjà empêtré dans deux affaires de corruption, pour lesquelles la police a recommandé son inculpation, Benjamin Netanyahou est mis en cause dans une troisième affaire. Et pas par n’importe qui. Mardi soir, les médias israéliens ont annoncé que l’un de ses confidents, Shlomo Filber, allait témoigner contre lui.