Nouvel ultimatum du Gafi à l'Iran et au Pakistan

Par
Le Groupe d’action financière (Gafi) a donné vendredi à l'Iran jusqu'à juin pour renforcer sa législation contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme, conformément aux engagements pris par Téhéran.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le Groupe d’action financière (Gafi) a donné vendredi à l'Iran jusqu'à juin pour renforcer sa législation contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme, conformément aux engagements pris par Téhéran.