L’accident de Fukushima bouleverse notre rapport aux risques énergétiques

Par

Comment imaginer une politique énergétique réaliste pour la planète à l'horizon 2050 ? Quelle place peut y occuper le nucléaire ? Les réponses du physicien Sylvain David.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Chargé de recherche au CNRS à l'Institut de physique nucléaire d'Orsay, Sylvain David fait partie de ces quelques physiciens qui travaillent sur le nucléaire hors du Commissariat à l'énergie atomique, d'EDF ou d'Areva, c'est-à-dire dans une situation de plus grande indépendance. Ses recherches portent notamment sur la simulation des réacteurs nucléaires du futur et les scénarios de déploiement qui y sont associés. Plus largement, il réfléchit aux consommations d'énergie d'ici 2050. Avec Benjamin Dessus, le président de l'ONG Global Chance, il a publié un livre de débat, Peut-on sauver notre planète sans toucher à note mode de vie? Pour Mediapart, il a accepté de répondre à certaines questions nouvelles ou renouvelées après l'accident en cours dans la centrale de Fukushima.