A Rio+20, les associations se fâchent mais ratent leur sortie

Par

Que vaut et que représente désormais un mouvement associatif international trop intégré à l’ONU et trop professionnalisé, à la recherche d’un consensus introuvable ? Le sommet de Rio+20 sur le développement durable en illustre une nouvelle fois les impasses. Les grandes ONG doivent changer de toute urgence.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rio de Janeiro, de notre envoyé spécial