Après les Américains, Snowden accuse les Britanniques d'espionnage massif

Selon de nouveaux documents fournis par Edward Snowden au Guardian, les services secrets britanniques seraient « pires » que les américains en matière de surveillance des communications.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Selon de nouveaux documents fournis par Edward Snowden au Guardian, les services secrets britanniques seraient « pires » que les américains en matière de surveillance des communications puisqu’ils traiteraient 600 millions de conversations téléphoniques par jour.